Accueil Le corps d'une borderline Borderline, une maladie psychique, oui… Mais le corps ?

Borderline, une maladie psychique, oui… Mais le corps ?

Commentaires fermés
0
56

CORPS tableau Renoir

Comment aimer ce mot « borderline » ? C’est celui d’une maladie dont je souffre et mon entourage l’ignore encore. Avoir une personnalité borderline, c’est encaisser des émotions telles qu’elles ont des répercussions sur notre corps. Souffrir de TPB (troubles de la personnalité borderline) c’est somatiser : cyclothymie, spasmophilie, hypoglycémie, maux de tête ou d’estomac, hypertension etc. J’avais 25 ans lorsque j’ai entendu mon médecin me dire que je faisais de « l’hypertension émotionnelle ». Les années passant, mon hypertension est devenue chronique et je prends un traitement. Mais dans ma lutte contre mes troubles borderline, je ne prends plus rien de chimique. J’aurai l’occasion de revenir là-dessus.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par borderlinesurvivreetbatir
Charger d'autres écrits dans Le corps d'une borderline
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Borderline : Première étape vers la guérison

Identifier enfin mon mal, c’est répondre soudain à des milliers d’interrogations et nommer…